De l'espoir dans les yeux

Les personnes touchées par l’immigration devraient jouer un rôle central dans la détermination de leur aide. Elles
connaissent leur environnement et ce dont elles ont besoin.

Perspectives

Au cours de ces dernières années avons pensé à élargir nos activités pour faire face à de nombreuses demandes qui ne cessent d’augmenter : Scolarisation, Logement et rapatriement ... Lire la suite

Nous connaitre

L’Association des Refoulés d’Afrique centrale au Mali (ARACEM), est une initiative des rescapés de ces malheureux événements inoubliables afin de pouvoir cette forme de pratique et violations des droits... Lire la suite

Notre mission

L’améliorations des conditions d’accueil des migrants(es) en transit au Mali à travers certaines activité (hébergement-nutrition-santé-établissement des papiers d’identification- aide au retour volontaire...

Découvrez comment
Vous pouvez aidez

Nos statistiques depuis la création

+ de
Pays
+ de
Migrants
The Future Of WordPress
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam semper, mi vitae convallis malesuada, risus est congue sem, consequat tincidunt sapien ipsum vitae nibh. Nam tempus magna in felis volutpat…
Creating Documents
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam semper, mi vitae convallis malesuada, risus est congue sem, consequat tincidunt sapien ipsum vitae nibh. Nam tempus magna in felis volutpat…
Top Of The World
Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Aliquam semper, mi vitae convallis malesuada, risus est congue sem, consequat tincidunt sapien ipsum vitae nibh. Nam tempus magna in felis volutpat…

Joy – 22 ans – Nigériane

Je suis à Gao depuis 01 an et j’étais bloquée.  Celui qui m’a emmené m’avait promis de me conduire en Europe et une fois à Gao il a disparu jusqu’aujourd’hui.

J’étais abandonnée à moi-même. J’ai commencé à faire la prostitution dans un bar de la place, exposée à tous les dangers  pour essayer de  survivre.

Le jour où la ville de Gao a été  prise, des hommes ont débarqué chez nous en turban, armés, ont tiré des coups de feu en l’air et nous ont demandé de nous coucher après avoir maîtrisé tous les hommes qui s’y trouvaient.

Ils nous ont violé l’une après l’autre et à plusieurs reprises et celle qui résistait un peu était violentée et certaines de mes camarades ont même saigné. Je suis triste et traumatisée et cette image ne cesse de me hanter  et j’ai honte de retourner au pays car mes parents ont dépensé beaucoup d’argent pour ce voyage pour l’Europe, qui a échoué et je ne sais quoi leur dire et je me retrouve coincée au Mali, je ne peux même pas les appeler. J’ai honte de moi.

Joy